La production


Fabriquer une poterie

  Alors , comment donner naissance à un pot ?

 - commençons par la façon la plus simple :
  1. trouver de la terre (argile) suffisament plastique pour être déformée sans fissurer , puis lui donner une forme
  2. si l'inspiration nous le souffle , un décor à cru est le bienvenu
  3. la laisser sécher complètement
  4. la cuire dans un four capable de monter au minimum à 800°c
...et voilà une pièce en terre cuite qui même plongée dans l'eau ne retournera pas à son état terreux, l'action de la chaleur a créé un tesson dont sa résistance peut lui permettre de traverser les siècles comme en témoigne les innombrables poteries découvertes par les archéologues !

La céramique de l'atelier

A la poterie j'emploie la bi-cuisson :
  1. on commence par l'étape ludique du façonnage : soit par  modelage , tournage, estampage, colombinage ...etc...
  2. puis le séchage intégral , où la terre nous rappelle la notion de temps  en imposant  un enfournement de pièces absolument sèches
  3. ensuite intervient la 1ère cuisson dîte de "dégourdi" , ou "biscuit"  qui  facilitera la manipulation des pièces , favorisera une meilleure absorption des couvertes, et  autorisera une cuisson de 2ème feu plus rapide
  4. on continue par l'émaillage , qui se révèle être une opération délicate , en effet c'est l'étape du décor qui peut sublimer l'objet ou au contraire dévaloriser un biscuit réussi
  5. et enfin la cuisson d'émail à 1300 °c , avec bien sûr ce moment mêlé d'impatience et de fascination : le défournement

                                                                       

L'Email

Par éthique , tous les émaux utilisés sont de ma fabrication.

J'utilise par exemple beaucoup de cendres fournies par le poêle de l'atelier ,dans je  lequel brûle du bois coupé à proximité de la poterie située sur des sols calcaire .
  Pour le céramiste , les cendres me permettent d'introduire principalement du calcium (fondant auxiliaire) et du phospore( formateur de verre complémentaire ) ainsi que des alcalins solubles, pratiques pour maintenir mon émail en suspension !

Pièces Uniques

Le décor des pièces débute dès le façonnage , en réalisant une animation de surface .

Puis il se poursuit à l'émaillage ou la texture vitrifiée apportera à l'objet des qualités nécessaire à un usage culinaire , alimentaire et répété .
Chaque céramique est unique , même  si elle fait partie d'une petite série de quelques pièces .
Par exemple je peux tourner 6 ou 7 bols , et chacun recevra avec les mêmes couleurs des motifs apparement semblables, et qui au fil de temps laisseront apparaître des subtilités exprimant leur singularité.